Éclairer le futur est notre métier

Pour transformer le monde il faut le comprendre

Prendre du recul pour réellement comprendre les concepts essentiels, les tendances lourdes de l’évolution en cours et décoder le flot permanent d’annonces des fournisseurs.

Quand l’informatique devient numérique, c’est la technique qui devient culture

Milad DOUEIHI, Pour un humanisme numérique

 image publiée par Rayoo sur http://internet-cafe-fr.blogspot.fr/

image originale publiée par Rayoo sur http://internet-cafe-fr.blogspot.fr/

 

Programme

1.      L’écosystème numérique

Le numérique dans l'économie mondiale

  • Quelques chiffres pour une mise en perspective.

Qu’est-ce que l’économie numérique ?

  • Du capitalisme industriel au capitalisme cognitif, qu’est-ce que l’économie numérique ?
  • Les plates-formes, entre concentration de pouvoir et participatif.
  • Les données personnelles, le nouvel or noir, de l’exploitation sauvage à la réglementation.

Une rupture majeure est en cours

  • Destruction créatrice et chaîne de valeur, vers une Ubérisation de l’économie.
  • Mieux, plus vite et moins cher, le fondement de la disruption.
  • Les TIC grand public s’imposent. Quel impact pour les organisations ?

Le Service a pris le pas sur le Produit, la Relation sur le Message

  • Du centré-produit au centré-client : le pouvoir aux clients !

La quadrature budgétaire de la DSI

  • Entre création de valeur et gestion de risques.
  • Maîtrise de la complexité et protection des investissements.

2.      Tout est sur Internet…

Quelle est la typologie du Net ?

  • Entre web marchand, social et ludique, une grille de lecture du Net.
  • Un nouveau territoire économique où les clients prennent le pouvoir.

Les fondements technologiques

  • Le smartphone, un PC qui téléphone et l’arrivée des objets connectés.
  • Firefox et Chrome face à Edge et Safari. Impact de HTML/2, HTML5 et CSS 3

Le web 2.0, les réseaux sociaux

  • En quoi le web 2.0 est-il une innovation de rupture ?
  • Réseaux sociaux, du social à l’économique.
  • Quelle différence entre réseau social grand public et réseau social d’entreprise ?

Le webmarketing

  • Techniques de tracking sur PC et mobile, monétisation (CPM, CPC, CPL, etc.) et réaction des internautes (Qwant, TOR, Scriptblock, etc.).
  • Marketing social & gestion de présence (Linkfluence, Nurun) influencer les influenceurs (Traackr, Klout) et UGC
  • Analyse comportementale : panélisation & « clickstream analysis ».
  • B2B retargeting, B2C reciblage publicitaire et « Real Time Biding ».

3.      Big Data, IoT et Intelligence Artificielle

Caractéristiques et enjeux du big data

  • Big Data, IoT et IA de plus en plus inséparables.
  • Nouveau paradigme de programmation et nouvelle architecture de stockage pour un déluge de données, l'«open data», les réseaux sociaux et les objets connectés.
  • Traiter des données non/semi structurées (Tweets, textes, vidéos, etc).
  • Les défis : confidentialité (droit à l’oubli) & compétences (« Data scientist » et « Chief Data Officer »).

Le Big Data pour quoi faire ?

  • De l’analyse à la prédiction, du classement sémantique à l’ontologie, les usages du Big Data.

L’internet des Objets

  • Grand public : Personnels, santé, loisirs, domotique, transport.
  • Entreprise : De l’étiquette au robot en passant par le drone et le robot logiciel (Bot).
  • La boucle de retour sort des usines grâce au Big data et à l’IA pour rationaliser le monde.
  • Passer de l’internet des objets à l’internet des services, quel rôle pour les plateformes ?

L’intelligence artificielle au cœur du Big Data

  • De l’IA faible à l’IA forte, une vision comportementaliste au cœur des systèmes de recommandation.
  • Analyse, prédiction, classification, etc. possibilités et limites de l’IA (diagnostic médical, Google Flu, PredPol)
  • L’approche déterministe : Moteurs de règle, algorithme RETE, logique floue, les BRMS (FICO, IBM, Red Hat).
  • L’approche probabiliste : Le « machine Learning » et ses algorithmes d’apprentissage supervisé, non supervisé, profond.

4.      La BlockChain

Les fondements technologiques

  • 3 technologies déjà anciennes : les réseaux P2P, la cryptographie, les arbres de Merkle.

Innovation, apports & questionnements

  • Bitcoin : la première implémentation, qu’en est-il aujourd’hui ? l’arbre qui cache la forêt ?
  • De la confiance en un tiers à la confiance dans le système, quelles conséquences ?
  • Des contrats intelligents et des organisations autonomes distribuées (DAO) pour quoi faire ?

Usages, enjeux & réactions

  • Les cryptomonnaies, l’immutabilité, les contrats intelligents, les DAO : qu’est-ce que ça change ? Pour qui ?
  • l’écosystème de la BlockChain, les blochChains privées, communautaires et publiques, la BlockChain as a Service.

5.      Le web 3.0 ou web sémantique

Comprendre le web sémantique

  • Les enjeux du web sémantique.
  • Des données indépendantes des applications manipulables par les hommes et les machines.
  • Le Triplet pour représenter la connaissance, simple et très puissant.
  • Les Triplestore et bases de données ontologiques pour modéliser les connaissances.
  • Un langage (SPARQL) et des moteurs d’inférence pour exploiter les connaissances.

Le web sémantique publique

  • Wikidata la première d’entre-elles avec 26 millions d’entrées en Open Source.
  • GeoName plus de 8 millions de toponymes en licence Creative Commons.
  • Les données Géopolitiques de la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations).
  • La BNF met à disposition 3 millions d’auteurs, œuvres, revues, dates, lieux, etc. en Open Data.
  • Isidore du CNRS pour accéder aux données numériques des sciences humaines et sociales (SHS)

Web sémantique & entreprise

  • Construire son ontologie c’est modéliser un domaine de connaissances avec Protege, TopBraid
  • Stocker ses données sémantiques et les utiliser avec AllegroGraph, Jena, Mulgura, Virtuoso, CubicWeb, Sésam
  • Outils et services avec Exalead, Mondeca, Antidot FInder.
  • Des exemples : alignement sémantique des intentions clients et des offres fournisseurs, le Google 3.0 du cancer d’Unicancer, Monoprix la qualité sous Exalead.

6.      Entreprise digitale & gouvernance de la DSI

La DSI créatrice de valeur et maîtrisant les risques

  • Création de valeur et ROI. Intégrer l’innovation. Gérer « temps court » et « temps long ».
  • Maîtrise des risques et conformité.

La DSI & l’innovation

  • Innovation de continuité, de rupture, par sérendipité, de quelle innovation parle-t-on ?
  • Du CRM multicanal à l’omnicanal en passant par le cross-canal  pour une approche unifiée du client.

Les nouvelles formes de travail

  • Les réseaux sociaux d’entreprise pour quoi faire ? Typologie (coopératif, chat, communauté, wiki, blog).
  • Communications unifiées, «mobiquité», bureau virtuel et télétravail.

La gestion de la performance et de l’infrastructure

  • QoS, SLA et ITIL. Gestion de projet et de la maturité. PMO et centre de services.
  • Une infrastructure centrée sur l’urbanisation, les processus, les données et le Cloud.
  • Externalisation et offshoring.

La gouvernance de la DSI

  • Évolution des métiers : Chief Digital Officer, Data scientist, SEO, Community manager, etc.
  • Comment devenir le RVA préféré de ses directions métiers ?

 

Programme arrêté le 15 septembre 2017

Copyright © 2017 Synthèse Informatique 
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

Traduire

frendeitptrues

Les Tendances de l'informatique, le séminaire suivi par plus de 30.000 professionnels.

En savoir plus !

Rechercher

CES 2017

Un CES qui pense pour vous !

Regard sur le CES 2017

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme les tendances de l'informatique

Aller au haut