Business : La fin d’année dernière est un grand cru pour le réseau social Snapchat. Au dernier trimestre, l’application mobile a enregistré seize millions de nouveaux utilisateurs et ses revenus publicitaires ont encore fait un grand bond en avant.

Snapchat a terminé l’année 2020 en affichant de très belles performances. Dans sa dernière publication, la plateforme dévoile les chiffres du dernier trimestre. On y constate une réelle hausse du nombre d’utilisateurs et une forte augmentation des revenus liés à la publicité.

image

Avec 265 millions d’utilisateurs quotidiens au quatrième trimestre 2020, Snapchat a vu sa communauté d’utilisateurs croitre de 22% en un an. Dans le détail, cela représente 6% en plus en Amérique du Nord et 10% supplémentaires en Europe. 

Le réseau social qui n’a pas connu la même dynamique que la concurrence reste donc dans la course grâce à ses utilisateurs fidèles en engagés qui sont de plus en plus nombreux. On estime d’ailleurs que 90% de la génération Z aux États-Unis visionnent des contenus sur Snapchat. Les shows les plus regardés atteignent désormais en moyenne plusieurs dizaines de millions de vues.

Toujours plus de contenus

D’un côté, Snap Inc renforce sa plateforme baptisée Discover avec la création de contenus adaptés aux nouveaux consommateurs. En termes de chiffres au quatrième trimestre 2020, c’est tout bonnement un record avec le lancement de 97 nouvelles chaînes Discover. De l’autre, l’engagement progresse avec plus de 200 millions de ses usagers qui quotidiennement exploitent des outils de réalité augmentée, pour se transformer en Anime entre autres. Certains effets sont si populaires qu’ils atteignent le milliard d’impressions dès les premiers jours après leur lancement. 

Et puis, il ne faut pas oublier le petit dernier : Spotlight. Un clone de TikTok lancé en novembre dernier, qui propose de rémunérer les meilleurs contenus du jour et comptait plus de 100 millions d’utilisateurs le mois dernier. Habituellement, c’est plutôt la concurrence qui copie Snapchat, mais cette fois les rôles ont changé. Les premiers résultats semblent prometteurs ; reste à voir si cela est durable. 

La publicité se porte plus que bien

Du côté des revenus, le réseau social n’est pas à plaindre. Les retombées liées à la publicité ont en effet augmenté de 62% en un an, atteignant ainsi les 911 millions de dollars au dernier trimestre 2020. Les revenus publicitaires viennent en majeure partie d’Amérique du Nord, mais le reste du monde continue de voir sa part grossir. 

Sans trop de surprises, le moteur de cette impressionnante croissance est la réalité augmentée. Avec des campagnes « Try on », ce sont plus de 200 marques de beauté qui se sont positionnées. Mais la plateforme ne s’arrête pas là et prévoit de se tourner vers le marché des chaussures pour, là aussi, exploiter la technologie RA. 

La mode devient numérique chez Snapchat. Les bitmoji s’habillent avec les dernières collections et récemment le réseau social s’est associé avec Jordan, Ralph Lauren ou encore Levi’s. En associant réalité augmentée et prêt-à-porter, le sponsoring prend une tout autre dimension et permet alors aux marques de toucher les internautes d’une manière jusqu’ici inexploitée sur les réseaux sociaux. Snapchat joue donc la carte de la différence et ça paye ! 

Pour les professionnels de la mode qui hésiteraient, c’est le moment de se lancer. Le marché n’est pas encore saturé, Snapchat grandit et ses utilisateurs ne sont plus uniquement des ados, mais des consommateurs. En touchant désormais les plus de 35 ans, l’application dévoile un peu plus son potentiel publicitaire.

Lien d'origine