Éclairer le futur est notre métier

Taille du texte: +

Mail et téléphone dominent, mais le chat n’est pas loin

Business : Avec toujours plus de contenus sponsorisés dans nos feed Instagram, des professionnels du marketing se sont posé la question. Sur le site MarketingLand, Amy Gesenhues propose une réflexion intéressante sur le sujet en constatant qu’une publication sur quatre est désormais une publicité.

La nouvelle n’a rien de surprenant chez les annonceurs. La publicité s’est fortement développée sur Instagram. Il est donc logique d’en voir plus et plus souvent. Or, un article de Amy Gesenhues publié sur le site MarketingLand tente de répondre à la question suivante : "Has Instagram increased its ad load?".

image

Pas besoin de mener une grosse enquête pour s’en rendre compte ! Nombreux sont les professionnels du marketing qui ont remarqué une légère hausse du nombre d’annonces diffusées sur le réseau social. Après quelques petits tests, on remarque   que la publicité représente 22% des publications et 26% des stories vues par les utilisateurs. Et si l’on va plus loin, on constate que l’engagement des usagers fait varier l’exposition publicitaire.

Plus d’engagement = plus de pub

Pour faire simple, plus une personne va cliquer et interagir sur des contenus publicitaires, plus elle sera identifiée par l’algorithme d’Instagram comme étant un bon acheteur potentiel. Cette dernière verra donc plus de publicités qu’un utilisateur peu actif et donc moins engagé. La plateforme a d’ailleurs confirmé cette mécanique en expliquant améliorer continuellement l’expérience publicitaire. La quantité d’annonces varie donc en fonction de l’utilisation qui est faite par la population. 

Et puis, il serait idiot de ne pas faire de lien entre Facebook et Instagram. Les annonces diffusées tiennent compte de votre engagement sur Instagram, mais aussi de votre profil Facebook, des pages que vous aimez, des lieux que vous enregistrez… 

Autre explication

Le succès de la plateforme et la hausse des budgets publicitaires peuvent également jouer un rôle dans l’augmentation du nombre d’annonces diffusées. Cela va de soi : la concurrence s’est intensifiée sur Instagram, les dépenses sont plus élevées et le réseau social se doit de suivre le rythme. Avec un coût par clic qui augmente sur Facebook, il faut trouver des solutions et Instagram permet d’ouvrir des canaux de diffusion supplémentaires. 

Mais, la publicité agace

Les demandes de masquage de publicités sur Instagram sont de plus en plus nombreuses et, à cause de l’augmentation des annonces diffusées dans le Feed, celles-ci affichent parfois des performances mitigées. Entre l’expérience utilisateur et l’expérience annonceur, difficile de choisir ! 

Le marché n’est pas encore saturé, mais il ne faut pas hésiter à optimiser et varier les contenus promotionnels ; comme en utilisant le format carrousel ou les publicités de collection. C’est d’ailleurs ce que Facebook incite les annonceurs à faire pour se démarquer et pour optimiser l’expérience du consommateur.

Avec Trivy, c’est trivial d’identifier les vulnéra...
La confidentialité pénalise le développement des e...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
lundi 9 décembre 2019

Image Captcha

Copyright © 2019 SLA
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

IMPORTANT

copyright

 Notre blog est un blog de Curation, aussi les articles publiés proviennent-ils de différents flux RSS et nous ne prétendons, en aucune manière, nous en attribuer la paternité. Si vous souhaitez lire l'article original sur le site d'origine, il vous suffit de cliquer sur "Lien d'origine " qu se trouve à la fin de l'article.

Traduire

frendeitptrues

Rechercher

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme 2019

Fiche pédagogique

Aller au haut