Éclairer le futur est notre métier

Taille du texte: +

90 % des demandes de restauration SQL sont dues à une erreur humaine

Une écrasante majorité (87 %) des restaurations SQL ont pour origine une erreur humaine, ce qui multiplie les heures que doivent consacrer les administrateurs de bases de données SQL à la restauration. C'est l'un des nombreux constats révélés par une étude récente réalisée auprès des développeurs et administrateurs SQL par Kroll Ontrack, leader sur le marché de la récupération de données et de la recherche d'informations et de preuves informatiques. Que la cause provienne d'une suppression involontaire (35 %), d'erreurs de développement (28 %), d’écrasement par écriture accidentelle (24 %) ou de pannes système (13 %), le temps que doivent passer les administrateurs de bases de données à restaurer les bases SQL est autant de temps qu'ils ne consacrent pas à leurs tâches cruciales. L'étude de Kroll Ontrack montre aussi que les personnes interrogées répondent à quasiment deux fois plus de demandes de restauration de données pour des environnements de développement et de tests que pour des environnements de production. Ce résultat est logique, dans la mesure où les développeurs essayent sans cesse de nouvelles choses dans les environnements de développement, qui sont alors extrêmement itératifs et donc moins stables. Ainsi, 50 % des personnes interrogées traitent entre une et cinq demandes de restauration en environnements de développement et de tests, près de 20 % en traitent entre six et dix, tandis que 15 % en traitent plus de dix chaque mois. Les résultats d'une précédente enquête de Kroll Ontrack ayant montré que les restaurations de tables de base de données peuvent nécessiter jusqu'à une heure, il est primordial d'exploiter des technologies efficaces afin de gagner du temps et de l'argent. " Tout le monde sait que les données stockées dans les bases de données SQL sont d'une importance capitale pour la réussite d'une entreprise ", rappelle Tom McCaffrey, directeur des solutions d'entreprise Kroll Ontrack. " En conséquence, toute perturbation de la base de données est intrinsèquement onéreuse et soumet les administrateurs de bases de données à la pression de trouver une solution de restauration efficace ". C'est pour répondre à ces enjeux qu'Ontrack donne aux administrateurs de bases de données, avec PowerControls pour SQL, la possibilité de restaurer de façon granulaire des tables SQL en quelques secondes, et non plusieurs heures, en évitant d'avoir à restaurer toute la base de données ou d'utiliser SQL pour lire les sauvegardes. Ontrack PowerControls pour SQL restaure aussi les tables à partir de sauvegardes compressées.

Acer Switch 10, 11 et 12 : du Core M en approche e...
GoodData Adds New Features to Flagship SaaS BI Pla...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
mardi 19 février 2019

Image Captcha

Copyright © 2019 SLA
167 Chemin des Combes 74110 Essert-Romand - tel : 04.50.83.06.79 - Mobile : 06.75.23.84.11

Mentions légales    -    Politique de confidentialité    -    Plan du site

IMPORTANT

copyright

 Notre blog est un blog de Curation, aussi les articles publiés proviennent-ils de différents flux RSS et nous ne prétendons, en aucune manière, nous en attribuer la paternité. Si vous souhaitez lire l'article original sur le site d'origine, il vous suffit de cliquer sur "Lien d'origine " qu se trouve à la fin de l'article.

Traduire

frendeitptrues

Rechercher

CES 2018

Un CES qui fait whoa !

Regard sur le CES 2018

Témoignages

Ils ont assisté à nos séminaires et ils donnent leurs avis.

Ce que les participants en pensent

Programme 2019

Aller au haut